Ce dont il s’agit

La réputation est ce que les décideurs publics disent de votre entreprise, par exemple, lorsque ses représentants ne sont plus dans la pièce. Et cette façon dont les pouvoirs publics perçoivent et comprennent votre activité est tout aussi cruciale que l’exercice de veille. L’expérience démontre qu’une relation faite d’incompréhension(s), de malentendus ou de méfiance se fera toujours au détriment de l’entreprise, de l’association ou de la fédération professionnelle. Pour atténuer les risques d’une mesure défavorable ou négative, il est donc essentiel que les décideurs publics vous comprennent et vous regardent tels que vous voudriez être perçus. Il est essentiel également que les décideurs publics soient sensibilisés à vos enjeux. Influences & Réputation est profondément conscient de ces implications, auxquelles est parfois liée la survie de votre organisation. Aussi travaillons-nous avec vous dans toutes les situations. Ces dernières se résument souvent à trois grands cas de figure :

  • Votre réputation est très mauvaise : le travail à mener consiste à l’améliorer
  • Votre réputation est très bonne : il faut donc la conserver et ne pas la laisser se ternir
  • Vous n’avez pas de réputation mesurable, quelle qu’en soit la raison : le travail à mener consiste donc à la construire

Quel que soit le cas de figure, nous développons avec vous la stratégie et les tactiques appropriées, avec des objectifs intermédiaires et des évaluations régulières. Nous pouvons également procéder à un audit de la réputation avant la définition du plan d’actions.

Etude de cas

Une multinationale, dont le siège social est aux Etats-Unis, est considérée par la plupart des Etats européens comme un mastodonte sans racines locales, mû par une seule ambition : la rentabilité. Un audit est mené auprès d’un grand nombre de décideurs publics, notamment européens et français, afin d’identifier les termes exacts de cette mauvaise réputation. Sur cette base, trois grands domaines d’activité sont retenus et sur lesquels vont porter tous les efforts afin que les pouvoirs publics perçoivent la multinationale comme un acteur local, implanté dans le paysage et concrètement impliqué dans l’innovation et le développement de produits à valeur ajoutée. Suite à l’ensemble de ces actions et réalisations, les autorités publiques vont peu à peu inclure l’entreprise dans un cercle de relations de confiance et de partenariat. Les portes s’ouvriront et la réputation de cette multinationale deviendra très positive, ses contributions étant parfois même reprises par des élus nationaux lors de débats au Parlement.